Saison 1 Episode 6 : Philippe Muller

Bonjour à tous et à toutes !

Je suis ravie cette semaine car j’ai eu des retours de plusieurs femmes qui ne sont pas spécialement la cible de Cravate Club et qui m’ont cependant manifesté leur intérêt pour le podcast. Merci à elles, je suis enchantée que ces conversations sartoriales plaisent à ceux et celles qui les écoutent !

Aujourd’hui et pour ceux qui ne connaissent pas encore le blog meselegances.com, je vous présente Philippe Muller, 46 ans, qui exerce dans le secteur bancaire un métier sans rapport avec ses activités d’illustrateur hier, et de blogueur aujourd’hui.

Le lien Souncloud de l’épisode : https://soundcloud.com/jessica-de-hody-253917269/philippe-muller

Un petit mot de Philippe à propos de son secteur d’activité: « Ce secteur se caractérise, c’est bien connu, par sa fantaisie vestimentaire débridée, qu’on pourrait ainsi résumer: 50 nuances de gris. »

Voilà une petite présentation de Philippe par Philippe :

« Amateur de beaux vêtements (de beaux objets), client successif et exigeant de quelques tailleurs parisiens, notre invité du jour (chemises, cravates, gants, souliers, lunettes, il a fait réaliser sur mesures presque tout ce qui peut l’être) produit des chroniques « à un rythme de sénateur » dont le but est moins d’instruire que de divertir, et qu’il publie sur la toile avec la complicité hospitalière des deux cofondateurs du blog Mes élégances, également et surtout cofondateurs et dirigeants de Mes Chaussettes rouges.

Partisan d’un style discret, sinon effacé, Philippe nous donne, au gré d’une « conversation sartoriale » (comme diraient Julien Scavini et Hugo Jacomet) volontiers elliptique, quelques adresses… Bonnes et moins bonnes, à l’auditeur d’entendre entre les mots. Au passage, un hommage à cet immense artisan trop peu loué qu’est Gabriel Gonzalez, son tailleur depuis presque vingt ans !  »

Pour ceux qui arriveront tout à la fin du podcast, un bonus y est inséré !

Philippe Muller a commencé à s’intéresser au vêtement à la fin de ses études secondaires et il a mis le doigt dans la grande mesure avec John Baillie, un tailleur dont la boutique se situe place de l’Opéra à Paris. Il ne s’habillera alors plus qu’en grande mesure : des chemises (Marc Guyot) aux costumes chez le tailleur Gabriel Gonzalès qui est un des élèves de l’illustre tailleur CAMPS (proche de la retraite il exerce à ce jour dans les ateliers de Camps de Luca).

Son conseil si vous souhaitez vous faire faire un costume sur mesure par un tailleur : « Trouver un tailleur avec lequel vous partagez des goûts esthétiques  »

Pour Philippe l’intérêt d’une épaule bien placée sur une veste c’est qu’on ne la sent plus, ce qui amène un confort incomparable !

Philippe vous explique comment entretenir des mocassins en veau velours puis vos souliers en cuir et vous parle de la technique du glaçage.

Pour lui « le bon goût c’est la qualité aussi de savoir ce qui est adapté aux circonstances »

Ce qui rapproche les personnes qui s’intéressent aux détails et à la subtilité dans le style masculin c’est que la personne qui ne sait pas ne va pas voir la différence…

Trouver son style, se connaitre soi-même… ça peut mettre quelques années avant de trouver vraiment quel est son propre goût et ce qui nous va. Prenez votre temps et sachez apprécier aussi le chemin !

Références et adresses citées dans l’épisode :

Mes chaussettes rouges (je viens de m’offrir une jolie paire de chaussettes en cashmere bleu marine avec un liséré doré, mais vous y trouverez toutes les plus belles chaussettes pour homme sans risque de vous tromper sur la qualité !)

PAP napolitain :
Kiton
Attolini
Boggi

Lagonda 

Hacket
Savvy Row (British second hand)
Le vestiaire du Renard (seconde main d’excellence à Paris)

John Baillie
Marc Guyot 
Pape 

Chemises:

Hilditch & Key Ltdhttps://www.hilditchandkey.co.uk/ pour chemises à londres
Cordings
Charvet
Courtot
Souliers:

Philippe a un goût tout particulier pour les tassel lofers (mocassins) en veau velours mais voici ses chausseurs préférés :

Aubercy
Weston
Loding
Edward Green
John Lobb

Accessoires :

Robert Kerr
Sulka
Marinella, cravates sur mesure à Naples
Old england

Je vous souhaite une bonne écoute de cette conversation avec Philippe.

Envoyez-moi vos avis, vos suggestions, vos idées pour que je puisse faire de ce podcast un moment encore plus agréable pour vous!

Je vous invite à parler du podcast autour de vous, si vous connaissez une ou plusieurs personnes qui pourraient être intéressé(s) par le sujet, surtout pensez-y, c’est ce qui m’aidera le plus à faire connaître Cravate Club !

Bonne écoute et à dans 15 jours !

Jessica

Quelques-unes des illustrations de Philippe :